Soutenons la campagne :
Pour un moratoire, nous suspendons notre loyer!

24 avril 2020

Capture d’écran 2020-04-24 à 11.59.46

La campagne « Pour un moratoire, nous suspendons notre loyer ! «  a été lancée le 17 avril pour la mise en place d’un moratoire  national des loyers (et des traites pour les accédants) c’est à dire l’arrêt de toute sanction à l’encontre des locataires et accédants en impayés, la mise en place d’un fonds pour couvrir les impayés complété si besoin par un apurement des dettes, l’arrêt de toute expulsion, la baisse générale des loyers et la hausse des APL, la réalisation massive de vrais logements sociaux et la réquisition des logements vacants pour les sans logis…

Une vague massive d’expulsions, comparable à celles connues en Espagne ou aux USA  s’annonce si le gouvernement continue à ignorer délibérément le danger. Selon l’IRES 2,5 à 2,8 millions de locataires ou d’accédants vont rencontrer des difficultés importantes à payer leur loyer ou leurs traites à cause du confinement et de la très grave crise sociale qui vient, soit 6 à 7 millions de personnes (note ici).

1000 personnes ont déjà signé cet appel dont de nombreuses personnalités associatives, scientifiques, culturelles et politiques (Cf. premiers signataires ci-dessous). Un tiers des signataires ont annoncé leur décision de  suspendre leur loyer à partir du 1er mai, par solidarité ou par nécessité. 

A l’approche de l’échéance de fin avril, mobilisons nous : même confinés, on peut agir, manifester et s’unir pour faire échec à la cupidité des milieux immobiliers, des groupes financiers et à l’inaction délibérée et irresponsable du gouvernement ! 

La campagne propose plusieurs façons de s’impliquer aux non-locataires, aux locataires solidaires, aux locataires en galère et aux organisations : 

► Pour tou.te.s signer l’appel, locataire ou non, via le site de la campagne: www.loyersuspendu.org et relayer la campagne

Pour les locataires solidaires : suspendre son loyers (sauf situations particulières) jusqu’à la fin du confinement le 11 mai ou jusqu’à fin mai, voire plus en prenant des précautions: suspendre le prélèvement automatique, mettre l’argent de côté pour payer à tout moment, créer ou rejoindre un comité de locataires dans votre immeuble ou votre quartier. Pour cela voir les infos, notamment pour arrêter rapidement son prélèvement automatique sur le site ICI 

Pour les locataires en galère : suivre les conseils sur le site, ne pas rester isolé, en parler à ses voisins d’immeuble ou de quartier, créer ou rejoindre un comité de locataires ou de soutien…

► Pour les organisations, collectifs, comités, associations … confirmer votre participation à la campagne par mail : contact@loyersuspendu.org

► Pour relayer la campagne :  

Des articles de presse en lien avec la campagne: 

Médiapart:
https://blogs.mediapart.fr/paye-pas-ton-confinement/blog/200420/par-necessite-ou-solidarite-s-engager-pour-l-annulation-des-loyers-et-des-credits

https://www.mediapart.fr/journal/france/220420/6-7-millions-de-francais-ont-du-mal-payer-leur-logement

Reporterre:
https://reporterre.net/Face-a-une-precarite-galopante-des-organisations-appellent-a-la-greve-des-loyers

Bastamag:
https://www.bastamag.net/Loyers-moratoire-difficulte-a-payer-negocier-avec-son-proprietaire-fondation-abbe-pierre-droit-au-logement

 Parmi les premiers signataires: 

Organisations : Droit au Logement (DAL), ATTAC, Union Syndicale Solidaires, COPAF, UD CGT 75, CGT Privés d’Emploi, CNTPEP CGT, Union des Étudiant.E.S Toulousain.e.s, Sud Education 94, Coordination Nationale Pas Sans Nous, CNAFAL, Acceptess Transgenre, CNT SO, Pas sans Nous 49, Collectif d’étudiants en lutte Lyon 2, AC! Agir ensemble contre le chômage …

Ainsi que des représentants du monde militant, associatif et culturel dont: JB Eyraud (DAL), Willy Pelletier (fondation Copernic), Etienne Pinte (ex Pdt du CNLE), Emilie Hache (philosophe), Alfred Spira (épidémiologiste, académie de médecine) Aurélie Trouvé (ATTAC), Annick Coupé (ATTAC), Raphael Pradeau (ATTAC) Benoit Martin (CGT Paris), Catherine Fléchard (CGT Energie Paris), Pierre Khalfa (économiste, Fondation Copernic), Bernard Friot (sociologue du travail), Christine Delphy (sociologue), Evelyne Perrin (réseau Stop précarité), Djamel Blanchard (Pas Sans Nous 49), Elvis Bruneaux (Sud Education), Clothilde Maillard (RESF Noisy le sec), Gustave Massiah (ex président du CRID ), Marina VLADY (comédienne écrivain), Laurent Alcini (CGT Nexity), Agnès Deboulet (sociologue), Jean-Pierre Garnier (urbaniste et sociologue), Pierre Garnodier (CNTPEP CGT), Jean-Philippe Gasparotto (CGT groupe CDC), Liliane Guillerm (Présidente de la CNL 40), Benoît Martin, (Secrétaire UD CGT 75), Madani Marzuk (militant associatif), Mohamed Ragoubi (Délégué DAL HLM), Dominique Tricaud (Avocat)

et des responsables politiques : Philippe Poutou (PP du NPA), Jean Luc Mélenchon (député FI), Mathilde Panot (députée FI), Karima Delli (députée européen EELV), Julien Bayou (Secrétaire National EELV), Alain Coulombel (PP d’EELV), Esther Benbassa ( Sénatrice EELV), Jean-François Pellissier (PP d’Ensemble)

La liste des premiers signataires est sur le site  ► Par ici

Articles récents

Vincent Isore/IP3 ; Bagnolet, France le 22 Octobre, 2018 - Image d illustration de barres d immeubles dans le departement de la Seine Saint Denis

LA NOUE, SEINE SAINT DENIS, BANLIEUE PARISIENNE, HLM, URBANISME, IMMEUBLES, ILLUSTRATION, GENERIQUE, ILLUSTRATIF, DELINQUANCE, INSECURITE, ILE DE FRANCE, CITE, ZEP, MONTREUIL, BARRES D'IMMEUBLES, RESIDENCE DU PARC, RENOVATION URBAINE, ANRU, QUARTIERS PRIORITAIRES, ZSP, ZONE DE SECURITE PRIORITAIRE, BAILLEURS SOCIAUX, LOGEMENT SOCIAL, POLITIQUE SECURITAIRE, GUERRE DES BANDES, VIOLENCES URBAINES, DEPARTEMENT 93, QUARTIERS POPULAIRES, QUARTIERS DEFAVORISES, INEGALITE, POLITIQUE DE LA VILLE, 

_FRANCE ONLY_

 (MaxPPP TagID: maxnewsfrfour148012.jpg) [Photo via MaxPPP]

Les loyers impayés, bombe à retardement de la crise sanitaire ?

17 avril 2020 / NATHALIE BIRCHEM
Face à la crise économique provoquée par le coronavirus, l’association Droit au logement estime que plus de 2,5 millions de ménages peuvent être en difficulté pour payer leur loyer ou leur prêt immobilier. Elle demande un moratoire des loyers.
Lire la suite

arton7827

Fonds d’aide aux habitants, moratoire sur les loyers : comment éviter une vague d’expulsions après le confinement

23 avril 2020 / RACHEL KNAEBELAvec le confinement, des millions de personnes ont vu leurs revenus baisser et certaines dépenses – d’alimentation ou d’énergie – augmenter. Acquitter son loyer peut devenir difficile, voire impossible, avant la reprise économique. Des associations demandent un moratoire sur le versement des loyers et la création de fonds d’aides aux habitants, comme l’État l’a déjà prévu pour les entreprises.
Lire la suite

5ea037c8050f6

Par nécessité ou solidarité: s’engager pour l’annulation des loyers et des crédits

20 avril 2020 / Paye (pas) ton confinement
Le gouvernement reste ferme : il n’y aura pas de mesure d’ampleur pour annuler les loyers d’habitation et les traites immobilières des particuliers. Des gens lambdas s’organisent et cherchent à créer des solidarités pour une annulation des loyers d’habitation et traites immobilières. Celles-ci pourraient sauver la vie des personnes parmi les plus précaires et soulager les ménages modestes. 
Les dispositifs mis en place par le gouvernement sont partiels : une toute petite partie de la population est censée en bénéficier. Ils viennent principalement piocher dans des fonds qui existaient déjà. Ils seront longs à mettre en place. Et ils feront un tri administratif entre celles et ceux – rares – qui pourraient justifier d’une réelle impossibilité à payer et les autres, qui pourraient vivoter dans la misère, s’endetter, se faire surexploiter au travail à la fin du confinement.
Lire la suite

arton7823

En Espagne, une grève des loyers pour « sauver les personnes et confiner les privilèges »

21 avril 2020 / STÉPHANE FERNANDEZ
En Espagne, le gouvernement a décidé de suspendre les expulsions et de réduire certains loyers. Estimant ces mesures insuffisantes, des associations ont lancé un appel à la grève des loyers. Elles réclament la réquisition des milliers de logements vides pour les sans-abri et la restitution d’une partie des 65 milliards d’euros d’argent public qui ont sauvé les banques de la faillite après la crise financière.
Lire la suite

92212291_3850856361621203_6728489375002263552_o

REPORTERRE : Face  à une précarité galopante, des organisations appellent à la grève des loyers

17 avril 2020 / Alexandre-Reza Kobabi (Reporterre)
Chômage technique, perte d’emploi ou d’activité… Certains ont vu leurs revenus baisser, voire disparaître, durant la pandémie. « Si le gouvernement ne fait rien, des Français risquent d’être massivement mis à la rue dans quelques mois », alerte Droit au logement. L’association appelle à un « moratoire sur les loyers »
Lire la suite

Capture d’écran 2020-04-19 à 15.41.16

«A L’AIR LIBRE» : CONFINEMENT ET COLÈRE SOCIALE, ENTRETIEN AVEC ANTONIO CASILLI

15 avril 2020 / La Rédaction de Mediapart
Au menu de notre émission quotidienne en accès libre : les tensions et inégalités sociales exacerbées, la gestion de la crise en Corée du Sud, et un grand entretien sur la surveillance et les travailleurs du clic avec le sociologue du numérique Antonio Casilli.
Lire la suite

Capture d’écran 2020-04-19 à 15.46.36

Toulouse : des locataires lancent la « grève des loyers » pendant le confinement

17 avril 2020 / Olivier Lebrun, France Bleu Occitanie, France Bleu
Face aux difficultés des locataires, un collectif toulousain appelle à ne plus payer son loyer pendant le confinement pour forcer le gouvernement à prendre des mesures. Des aides existent.
Lire la suite